Test de l’Apple iPhone 12 Mini : le moins grand des iPhone 12, mais pas le moindre

Plus petit ambassadeur de la nouvelle gamme d'Apple, l'iPhone 12 Mini se paie même le luxe d'être plus petit qu'un iPhone 8, malgré son écran de 5,4 pouces : l'absence de lecteur Touch ID n'y est évidemment pas étrangère.

L'utilisateur perd donc la reconnaissance d'empreintes, mais gagne un écran OLED (2340 x 1080 pixels) de bonne facture. Il occupe une large part de la façade de l'appareil malgré la présence d'une large encoche (86 %), offre une colorimétrie maîtrisée, de beaux contrastes (594:5) et de bons résultats en gamma comme en directivité. Compact, mais pas au rabais, le smartphone est doté de la même puce A14 Bionic gravée en 5 nm que les autres iPhone 2020, avec 4 Go de RAM, et assure des performances de haute volée, qu'il soit soumis à des tâches ordinaires ou exigeantes.

Sa batterie de 2227 mAh lui permet d'assurer une autonomie satisfaisante (10h13 à notre test Labo), ce qui compense une charge pas spécialement rapide. Enfin, l'iPhone 12 Mini est pourvu du même équipement photo que l'iPhone 12 standard, incluant donc un grand-angle stabilisé et un ultra-grand-angle, tous deux accompagnés par un capteur de 12 mégapixels. Si l'ensemble manque de versatilité – on aurait apprécié un zoom – la qualité est au rendez-vous. Bref, l'iPhone 12 Mini permet de profiter d'un affichage soigné, de la puissance de l'A14 Bionic et d'iOS 14 dans un gabarit compact, et à moindre coût. Notons d'ailleurs que le smartphone est proposé avec un stockage démarrant à 64 Go, mais pouvant aller jusqu'à 128 ou 256 Go, faisant flirter la facture finale avec les 1000 euros.

Nicolas